Génioplasties

genioplastie paris

Qu’est-ce qu’une chirurgie du menton ?


  • La chirurgie du menton (génioplastie) a pour but de modifier la forme ou la taille du menton afin de rééquilibrer les proportions du visage.
  • Elle permet de corriger les anomalies de position du menton: menton trop avancé ou trop reculé par rapport à la ligne de profil du visage, se finissant trop haut ou trop bas
  • Le principe est, à partir d’une incision dissimulée dans la bouche ou sous le menton, de repositionner l’os du menton ou d’insérer une prothèse en matériau biocompatible.
  • Dans de rares cas, la correction de l’anomalie du menton peut nécessiter une greffe osseuse (prélevée souvent sur le crâne ou sur un os du bassin)
  • L’intervention, pratiquée aussi bien chez la femme que chez l’homme, peut être effectuée dès la fin de la croissance, c’est à dire à partir d’environ 16 ans.

Implant-mentonnier-chin-implant

Pourquoi avoir recours à une génioplastie ? »


  • La génioplastie peut s’intégrer dans une stratégie de traitement global de l’harmonie du visage appelée profiloplastie. On peut alors y associer une rhinoplastie, ou un lifting… dans le même temps opératoire.
  • Par ailleurs, les dysharmonies du menton peuvent être liées à un développement le plus souvent insuffisant mais parfois exagéré de la mandibule (mâchoire inférieure).
  • Dans ces cas, un trouble de l’articulé dentaire est généralement associé au problème esthétique.
  • Selon son retentissement sur la mastication et l’esthétique, une génioplastie peut même parfois justifier d’une prise en charge par l’assurance maladie dans le cadre d’une chirurgie des mâchoires.

 

Quelles sont les étapes  pour faire une génioplastie ?


1/ La consultation

  • Lors de la consultation un examen de la bouche est effectué, à la recherche de problèmes d’articulé dentaire, de malpositions ou d’infections dentaires nécessitant un traitement préalable.
  • Un bilan radiologique est effectué ensuite afin de rechercher des problèmes dentaires et de préciser la nouvelle position « idéale » du menton.
  • Des photos numériques sont prises et la position du menton est analysée par rapport au reste du visage, notamment du nez et du front, afin de déterminer les améliorations ou les changements désirés.
  • La nécessité d’effectuer simultanément une rhinoplastie (dans le cadre d’une profiloplastie) pour une correction harmonieuse du visage est évaluée.

2/ L’intervention

  • Durée de l’intervention : Elle dure environ 45 à 60 minutes, sauf lorsqu’une rhinoplastie est associée.
  • Durée d’hospitalisation : L’hospitalisation a lieu le matin de l’intervention à jeun.
  • Type d’anesthésie : L’intervention est pratiquée habituellement sous anesthésie générale
  • Préparation avant l’intervention : Certains médicaments favorisant le saignement ne devront pas être pris 10 jours avant l’intervention.
  • Un pansement compressif est mis sur le menton en fin d’intervention : il doit être gardé une semaine.
  • Une alimentation normale peut être reprise dès le soir de l’opération, sauf lorsque l’incision a été faite dans la bouche. Dans ce cas, une alimentation mixée, semi-liquide avec une nourriture tiède ou froide doit être poursuivie pendant deux semaines.

3/ Les suites d’une génioplastie

  • L’intervention est rarement douloureuse mais des antalgiques sont donnés pour supprimer les éventuelles douleurs.
  • Il existe généralement des ecchymoses (bleus) et un œdème (gonflement) du menton qui disparaissent en deux semaines environ.
  • Il peut exister une perte de sensibilité ou une sensation d’engourdissement au niveau de la lèvre inférieure, du menton, et des dents mandibulaires. Celle-ci est rare et habituellement transitoire.
  • Il n’y a pas de fils à retirer en cas d’incision dans la bouche.
  • En cas d’incision cutanée sous-mentonnière, les fils sont retirés en même temps que le pansement, une semaine après l’intervention.
  • Il est préférable de prévoir une semaine de repos après l’intervention.
  • Des saignements sont possibles les premières heures mais restent habituellement très modérés.
  • Une infection est exceptionnelle malgré la présence naturelle de microbes dans la bouche.
  • Une irrégularité visible ou palpable des bords de l’os ou de la prothèse est possible surtout a distance du menton où les tissus sont plus fins.

 

Les cicatrices d’une génioplastie


  • Les cicatrices sont cachées dans le pli situé sous le menton ou dans la bouche.
  • Les cicatrices sur la peau sont définitives, elles doivent être protégées du soleil au moins 6 mois pour éviter le risque de pigmentation définitive,
  • elles peuvent être rouges et visibles pendant plusieurs mois, leur aspect définitif (largeur, épaisseur, couleur) est imprévisible et ne doit pas être jugé avant 6 à 12 mois.

 

Après une génioplastie


  • L’aspect définitif du menton peut se juger à partir d’un mois après l’opération, lorsque l’œdème s’est totalement résorbé.
  • Les résultats de l’intervention persistent “à vie” puisque l’on agit sur l’architecture osseuse du menton qui est modifiée pour obtenir la forme désirée.
  • Cependant, l’os mandibulaire peut se résorber un peu avec le temps : cette résorption est habituellement plus marquée si une prothèse a été utilisée. Elle aboutit à un léger recul du menton.