Greffe de cheveux : chirurgie de la calvitie


 

Qu'est-ce qu'une greffe de cheveux ?

La perte de cheveux est un problème qui touche en moyenne 13% de la population en France.

Elle peut survenir dès 20 ans, n’épargnant ni les hommes ni les femmes. Pourtant, la chute de cheveux passagère ou chronique crée souvent des complexes pouvant aussi altérer la confiance en soi.

La greffe de cheveux est la solution idéale pour remédier à la calvitie masculine et à l’alopécie androgénétique féminine.

Simples, efficaces, mais surtout très discrets, les implants capillaires peuvent vous faire retrouver votre chevelure originelle en l’espace de quelques jours.

Grâce aux évolutions des techniques de transplantation capillaire, cette intervention est devenue moins invasive et donne des résultats esthétiques naturels quasi indétectables.


 

Quelles sont les étapes d'une greffe de cheveux à Paris ?

 

La consultation :

  • Comme avant tout acte de chirurgie esthétique, la chirurgie d’implants capillaires nécessite plusieurs consultations au préalable. Elles consistent à étudier l’étendue de la calvitie et à trouver des traitements alternatifs, la greffe capillaire n’est proposée qu’en dernier recours.
  • Le chirurgien planifie alors la transplantation chez le patient ou la patiente en tenant compte des éventuelles évolutions de l’alopécie. Dans cette phase, il anticipe aussi le traitement des zones pouvant devenir alopéciques à l’avenir.
  • Il choisit ainsi la zone donneuse où prélever les greffons en prévoyant une zone "réserve". Il s’agit le plus souvent de la partie située à l’arrière du crâne ou la couronne arrière puisque là, les cheveux ne tombent pas et ne cessent jamais de repousser.
 

L’intervention :

  • Aujourd’hui, on utilise des techniques chirurgicales de plus en plus pointues lors des prélèvements des greffons ou de follicules pileux.
  • Ce sont ces méthodes d’extraction qui différencient les techniques utilisées : la FUT (Follicular Unit Transplantation), la FUE (Follicular Unit Excision) et la DHI (Direct Hair Implantation).
  • Dans tous les cas, les micros greffons capillaires sont généralement traités et conservés dans du sérum physiologique pour rester viable avant leur implantation.
  • Ils sont plantés un à un dans des fentes incisées sur la zone à couvrir.
  • L’intervention peut prendre 5 à 9 heures.
 

Les suites opératoires :

  • L'opération de greffe de cheveux est suivie d’un traitement et d’un contrôle postopératoire pour accélérer la cicatrisation et la repousse capillaire.
  • Le patient ou la patiente devra respecter certaines précautions pendant les premiers jours après l’implantation, et ce, afin de ne pas endommager les greffons.

 

Les différentes procédures de transplantation capillaire

Les techniques d’implants capillaires modernes utilisent des techniques de prélèvement spécifiques qui bluffent dans les résultats. C’est ce qui fait que les cicatrices et les traces sont plus ou moins perceptibles.

La méthode FUT

  • La méthode FUT, pour Follicular Unit Transplantation, est aussi appelée la méthode à bandelette.
  • Elle implique de prélever une petite bande du cuir chevelu (environ 1 cm de large et aussi longue que possible) où les unités folliculaires sont extraites.
  • On sectionne ces derniers en plusieurs groupements (une unité contient jusqu’à 5 cheveux) que l'on implantera sur la zone atteinte par la calvitie par suture.
  • Des lignes de cicatrice visibles se forment souvent après la FUT.

La méthode FUE

  • La FUE, pour Follicular Unit Excision, est une technique plus évoluée que la FUT.
  • Au lieu d’extraire une bandelette, on extrait individuellement les follicules.
  • Pour ce faire, on se sert d’un instrument chirurgical circulaire d’un diamètre de 0,7 à 1 mm.
  • La FUE a le mérite de ne laisser aucune cicatrice.
  • Cependant, elle exige parfois qu’on rase la zone de prélèvement et s’avère difficile à réaliser si la calvitie est trop étendue : elle s’adapte plus aux petites surfaces dégarnies.

La méthode DHI

  • La méthode DHI signifie Direct Hair Implantation.
  • Elle révolutionne les implants capillaires par sa méthode de prélèvement encore plus précise, non invasive et sans aucune trace.
  • Les follicules sont, en effet, extraits manuellement et individuellement de la zone donneuse.
  • Ils sont ensuite traités, puis greffés sur la zone alopécique.
  • Pour un résultat naturel, chaque follicule est implanté dans la même direction et le même angle que les cheveux du patient ou de la patiente.
  • Le chirurgien fait également en sorte de respecter la profondeur et la densité naturelles des cheveux.

 

Quel est le prix d'une greffe de cheveux à Paris ?

Vous pouvez retrouver les honoraires pratiqués par les chirurgiens de la Policlinique Esthétique Marigny Vincennes ici :


Fiche d'information SoFCPRE (Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique)

Dernière modification :