Toxine botulique

Qu’est-ce que la toxine botulique ?


  • La toxine botulique de type A a le rôle de bloquer de manière temporaire la libération d’une substance chimique qui provoque la contraction des muscles : l’acétylcholine.
  • C’est cette contraction musculaire qui est à l’origine des rides dynaliques.

Pourquoi avoir recours à la toxine botulique ?


  • L’action de la toxine est de bloquer transitoirement la conduction nerveuse au sein des muscles injectés, ce qui se traduit par un affaiblissement momentané des muscles traités.
  • Cela permet soit d’atténuer des rides (front, contour des yeux…), soit de remonter légèrement certains éléments du visage (notamment les sourcils, le coin de la bouche…)

 

Quelles sont les étapes pour une injection de produits de comblement  ?


1/ La consultation,

  • Lors de la première consultation, votre chirurgien a pris connaissance de vos désirs (volumes, formes, emplacements des rides…)
  • et, après vous avoir examiné (chaque groupe de muscles est étudié séparément – grimaces diverses), il vous informe des différentes possibilités adaptées à votre cas.
  • Le chirurgien commence par procéder à un repérage précis des zones d’injection.
  • Il vous informe également des contre-indications à l’injection de toxine botulique (autre médication, allergie, hypersensibilité, troubles de l’activité musculaire…).
  • Des photographies sont effectuées afin de pouvoir suivre l’évolution morphologique du visage.

2/ L’injection,

  • Les injections doivent être pratiquées plusieurs fois avec des intervalles de 3 à 6 mois afin d’obtenir une certaine stabilité du résultat.
  • A partir de la deuxième injection, les résultats peuvent être plus durables (6-8 mois).
  • A l’inverse, il convient de remarquer que si l’on arrête les injections, le muscle traité retrouve sa fonction d’avant les injections.

3/ Les suites de l’injection,

  • Pendant les deux heures qui suivent les injections, il vous est recommandé de ne pas faire de sport intensif.
  • Il convient également d’éviter les massages appuyés pendant les 24 heures qui suivent la séance.
  • Les zones d’injection sont légèrement gonflées pendant l’heure qui suit l’injection, vous pouvez reprendre une activité sociale ou professionnelle quasiment dans la foulée
  • Comme tout médicament, l’injection de toxine botulique est susceptible d’avoir des effets indésirables.
  • Une réaction allergique peut exceptionnellement survenir et se caractériser par des symptômes tels que : douleur, sensibilité exacerbée, démangeaison, gonflement, ecchymose.
  • L’effet du produit sera stabilisé sous 2 semaines. 
  • Un « contrôle » à 15 jours peut être fait avec le patient afin de corriger éventuellement quelques asymétries résiduelles. C’est la séance qui permet d’évaluer les effets de l’injection.
  • Des photos « après » sont comparées aux photos avant et conservées par le praticien.