Rhinoplastie primaire par le Dr Gerbault

Rhinoplastie primaire ? Qu’est ce que c’est ?


rhinoplastie-voie-d-abord-externe-3e-edition

  • La rhinoplastie (chirurgie du nez) a pour but de rétablir l’harmonie du nez et rééquilibrer les proportions du visage.
  • Le but est d’obtenir un nez d’aspect naturel.
  • Le principe est de remodeler l’os et le cartilage qui constituent l’infrastructure du nez.
  • La peau recouvrant le nez devra se réadapter et se redraper grâce à son élasticité.
  • La rhinoplastie a également pour but de corriger un problème fonctionnel gênant la respiration : obstruction nasale , déviation de la cloison, hypertrophie des cornets, problème de valves nasales…
  • Toutes ces anomalies sont dépistées lors de la consultation par un examen du nez et d’examens complémentaires (scanner, rhinomanométrie…).

Il peut être utile dans certains cas d’associer une chirurgie du menton (génioplastie) ou du front, afin de rééquilibrer les proportions du nez avec celles du visage. On parle alors de profiloplastie.

Découvrir tous les cas cliniques

 

Pourquoi avoir recours à une rhinoplastie ?


  • Le nez est ce que l’on voit en premier sur un visage, il participe à son harmonie.
  • Un ou des défauts présents, vont venir rompre cette harmonie et attirer le regard spécifiquement sur le nez.
  • Le nez participe à la respiration, et une déformation de celui-ci peut occasionner des problèmes respiratoires, sinusites, troubles fonctionnels…

Une fois le nez harmonisé, ce sont les yeux, le regard, la bouche que l’on verra en premier : toute l’expressivité du visage ne sera plus entachée par un nez disgracieux.

 

Quel type de rhinoplastie pour moi ?


  • Il existe autant de type de rhinoplastie que de nez différents.
  • Après analyse des caractéristiques de chaque nez, et les désirs de chaque patient, on aboutir à un projet de rhinoplastie à l’aide des simulations informatiques.
  • Parmi les demandes les plus habituelles, on retrouve les corrections suivantes : nez bossus, déviés ou tordus, pointes ou nez trop larges, pointes tombantes, nez trop proéminents
  • Il est préférable d’attendre la fin de la croissance avant une rhinoplastie, soit 15-16 ans habituellement. Il est aussi important de s’assurer de la maturité psychologique des jeunes patients.

Découvrir tous les cas cliniques

 

Quelles sont les étapes pour faire une rhinoplastie ?


Choisir son chirurgien avec soin, spécialisé dans la chirurgie du nez, ce qui est le cas du dr Gerbault

1/ La consultation,

  • une analyse complète du nez est réalisée (esthétique et fonctionnelle).
  • Les problèmes ou gêne respiratoires sont recherchés, des examens complémentaires sont prescrits (déviation de cloison nasale, hypertrophie de cornets, dysfonction de valves nasales…)
  • Des photos numériques sont prises de chaque partie du nez et du visage (front, menton…).
  • Des simulations informatiques sont pratiquées de façon à aboutir à un projet commun.
  • Il sera déterminé de s’il est nécessaire d’effectuer simultanément une génioplastie (avancement, recul, augmentation du menton), ou une chirurgie du front.
  • Le type de rhinoplastie le plus adapté est alors déterminé

 

2/ L’intervention,

  • Durée de l’intervention : 1h30 à 4h
  • Durée de l’hospitalisation: 1 journée et 1 nuit, mais une hospitalisation de jour est parfois possible. L’hospitalisation a lieu le matin de l’intervention à jeun.
  • Type d’anesthésie: générale le plus souvent, ou locale potentialisée
  • Avant l’intervention: Certains médicaments ne devront pas être pris 10 jours avant l’intervention : aspirine, anti-inflammatoires, anti-coagulants…
  • Fin d’intervention: Une attelle en résine est mise sur le nez et doit être gardée six jours. Il n’y a habituellement pas de mêches après une rhinoplastie par le Dr Gerbault.

 

3/ Les suites de l’intervention,

  • Il existe parfois des ecchymoses (bleus) et un œdème (gonflement) du nez et des paupières, bien que la rhinosculpture ultrasonique les limite considérablement.
  • L’attelle est retirée 6 jours après l’intervention. Le nez est gonflé et sa forme ne correspond donc pas au résultat définitif, même si l’on peut déjà avoir une bonne vision des changements.
  • Une gêne respiratoire liée à l’œdème existe pendant le mois qui suit, des sprays nasaux permettent de réduire cette gêne.
  • Des saignements très modérés venant de l’intérieur du nez sont possibles les premières heures.
  • Une infection est exceptionnelle malgré la présence naturelle de microbes dans les fosses nasales. Elle peut nécessiter la prescription d’antibiotiques.
  • Il est préférable de prévoir 7 jours de repos après la rhinoplastie. Si l’intervention est prise en charge, un arrêt de travail de 7 jours est prescrit.
  • Les efforts violents sont à éviter dans le mois qui suit l’intervention.
  • La forme définitive du nez ne peut être jugée qu’après 3 mois pour la partie haute du nez, 6 mois pour la partie moyenne et 12 mois pour la pointe et la base du nez.
  • Ainsi, l’aspect final ne peut se juger qu’au bout d’un an, voire plus en cas de peau épaisse.

Les résultats de l’intervention persistent « à vie »; puisque l’on agit sur l’architecture ostéo-cartilagineuse du nez qui est remodelée pour obtenir la forme désirée.
Cependant, le vieillissement facial intervient également au niveau du nez, et avec le temps, le forme du nez peut se modifier un peu, comme c’est le cas chez les sujets non opérés..

Découvrir tous les cas cliniques

 

Quelles sont les cicatrices d’une rhinoplastie ?


  • Les cicatrices d’une rhinoplastie sont à peine visibles, situées sur la columelle (espace entre les deux narines).
  • Parfois, elles ne sont situées qu’à l’intérieur du nez.
  • Elles peuvent se situent dans le creux situé autour de l’aile du nez dans le cas de chirurgie où les ailes du nez sont épatées.
  • Elles peuvent également se situer derrière une oreille, dans le pli sous le sein, au niveau du thorax, dans le cuir chevelu, lorsque des greffes sont nécessaires en rhinoplastie secondaire.

schema-incision-rhinoplastie cicatrice columelle

 

Le remodelage du  nez sans chirurgie : rêve ou réalité ?


  • Le remodelage du nez sans chirurgie est possible par injection de produits de comblement avec une durée d’efficacité de l’ordre d’un an à 18 mois.
  • Le remodelage du nez par injection permet d’améliorer une multitude de détails qui peuvent améliorer la ligne du profil sans chirurgie.
  • Il s’agit d’acide hyaluronique réticulé ou d’hydroxyapatite de calcium (Radiesse). L’aiguille est fine, les injections peu douloureuses, le résultat est visible immédiatement.
  • Le traitement est réalisé à la Policlinique Esthétique Marigny Vincennes. La séance d’injection dure en moyenne 10 à 30 minutes.
  • Il est ainsi possible de redonner du volume, d’arrondir ou remonter la pointe du nez, d’estomper la jonction nez sourcil…
  • La quantité de produit nécessaire (nombre de seringues) est variable en fonction de nombreux paramètres. Il sera évalué le plus précisément possible au préalable.
  • Habituellement, les disgrâces traitées sont nettement atténuées par les injections, mais ne disparaissent pas toujours complètement.
  • Il faut savoir que ces mêmes injectables peuvent atténuer ou corriger des petits défauts liés à une rhinoplastie précédente.

Découvrir tous les cas cliniques