En combien de temps le nez dégonfle-t-il après une rhinoplastie ?

Durée nez gonflé rhinoplastie

Le gonflement du nez est un phénomène normal, mais qui empêche de voir immédiatement le résultat final d'une rhinoplastie. Heureusement, il n’est que transitoire et il peut être limité par des techniques et une prise en charge adaptées.


Une affaire d'œdème

Cette question est souvent posée à juste titre, car l’œdème postopératoire qui a lieu après toute opération est de fait plus visible sur une zone exposée comme le nez.

Il donne l’apparence d’un nez plus large, plus massif de face, plus projeté de profil, avec un manque de finesse et de définition, mais cet aspect est heureusement très transitoire, parfois très peu marqué, parfois un peu plus. Cet œdème est une réaction de cicatrisation normale des tissus à la suite de l’opération, et dure plus ou moins longtemps selon différents paramètres liés au patient et au chirurgien.


En fonction du patient

On considère que plus la peau est épaisse, plus le gonflement est prolongé. De façon générale, le nez dégonfle progressivement du haut (racine du nez) jusqu’en bas (pointe et base du nez).

Il faut sur une peau normale compter au moins 3 mois sur la partie haute du nez, 6 mois sur la partie moyenne, et 12 mois sur la partie basse du nez pour que l’œdème se résorbe et que l’on puisse obtenir le résultat final. Ces délais sont plus courts en cas de peau fine, plus longs en cas de peau épaisse où il faut jusqu’à 2 ans, voire plus, pour apprécier l’affinement définitif sur la pointe.


En fonction du chirurgien

Tout d’abord la profondeur du décollement, pour libérer les os et cartilages du nez et les travailler, et l’étendue de ce décollement influent sur l’importance et la durée du gonflement : plus la dissection est profonde, au raz des cartilages et des os, plus le gonflement disparaît rapidement. Il en est de même concernant l’étendue du décollement vers le haut et les côtés du nez.

Les techniques de rhinoplastie structurelle où le nez est soutenu dans ses différentes parties par des petits greffons enfouis ou des sutures cartilagineuses/osseuses réduisent l’importance et la durée de l’œdème par la pression qu’exerce ce soutien sur la peau du nez sans laisser des zones d’espace mort où l’œdème peut se développer.

Enfin, différents procédés et médicaments sont utilisés pour limiter au maximum le gonflement en intensité et dans le temps. Il s’agit notamment de produits et de procédés de refroidissement utilisés pendant l’opération, de la prise transitoire de corticostéroïdes juste après l’opération, de Bromelaine dans les semaines suivant la rhinoplastie, et l’utilisation la nuit de pansements compressifs sur le nez pendant au moins 3 mois. Certains types de drainages lymphatiques sont également préconisés par certains chirurgiens pour réduire plus vite l’œdème post opératoire.

Enfin, il est conseillé de dormir les premières nuits la tête un peu surélevée grâce à 2-3 oreillers, et également d'éviter de manger trop salé le premier mois suivant la rhinoplastie.


Date de publication : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.