Rhinoplastie : chirurgie esthétique du nez 👃


 

Qu'est-ce qu'une rhinoplastie ?

Livre co-écrit par le Dr Gerbault
Livre co-écrit par le Dr Gerbault

Qu'est-ce qu'une rhinoplastie ? La rhinoplastie est la chirurgie esthétique du nez. Cette intervention permet de corriger une bosse, une déviation, un aspect trop long, ou encore une pointe tombante. Elle peut parfois aussi améliorer la respiration en traitant la cloison du nez : on parle alors de septoplastie.

Lorsqu'un patient ou une patiente subit sa première rhinoplastie, on parle alors de rhinoplastie primaire. Ce terme s'oppose à celui de rhinoplastie secondaire, ou encore rhinoplastie de révision, termes que l'on utilise lorsque la rhinoplastie n'est pas la première subie par le patient ou la patiente.

  • La rhinoplastie (chirurgie du nez) a pour but de rétablir l’harmonie du nez et rééquilibrer les proportions du visage.
  • Le but est d'obtenir un aspect naturel pour son nez.
  • Le principe est de remodeler l'os et le cartilage qui constituent l'infrastructure du nez.
  • La peau recouvrant le nez devra se réadapter et se redraper grâce à son élasticité.
  • La rhinoplastie a également pour but de corriger un problème fonctionnel gênant la respiration : obstruction nasale , déviation de la cloison, hypertrophie des cornets, problème de valves nasales...
  • Toutes ces anomalies sont dépistées lors de la consultation par un examen du nez et d'examens complémentaires (scanner, rhinomanométrie...).

Il peut être utile dans certains cas d’associer une chirurgie plastique du menton (génioplastie) ou du front, afin de rééquilibrer les proportions du nez avec celles du visage. On parle alors de profiloplastie.


 

Pourquoi avoir recours à une rhinoplastie 👃 ?

La décision de "se faire refaire le nez" ne doit jamais prise sur un coup de tête ou pour des raisons de mode.

  • Le nez est ce que l’on voit en premier sur un visage, il participe à son harmonie.
  • Un ou des défauts présents vont venir rompre cette harmonie et attirer le regard spécifiquement sur le nez. Par exemple, une bosse sur le nez ou une pointe du nez trop large.
  • Le nez participe à la respiration, et une déformation de celui-ci peut occasionner des problèmes respiratoires, sinusites, troubles fonctionnels, etc.

Une fois une correction effectuée, et le nez harmonisé, ce sont les yeux, le regard, la bouche que l'on verra en premier : toute l'expressivité du visage ne sera plus entachée par un nez disgracieux.

Affinement ailes de nez Ethnique vue de face avant-apres
Nez trop raccourci, pointe trop remontée, rétraction des ailes du nez vue de profil avant-apres
Rhinoplastie ethnique structurelle sur peau épaisse vue de profil avant-apres


 

Quel type de rhinoplastie est le mieux pour moi ?

  • Il existe autant de types de rhinoplastie que de nez différents.
  • Après analyse des caractéristiques de chaque nez, et des désirs de chaque patient, on peut aboutir à un projet de rhinoplastie à l'aide notamment de simulations informatiques.
  • Parmi les demandes les plus habituelles, on retrouve les corrections suivantes : nez bossus, déviés ou torduspointes ou nez trop larges, pointes tombantes, nez trop proéminents...
  • La rhinoplastie ultrasonique, nouvelle méthode chirurgicale de rhinoplastie mise au point à Paris par le Docteur Gerbault, permet d'opérer le nez d'une manière beaucoup plus délicate et avec moins de risques que lors d'une rhinoplastie classique. L'éviction sociale est aussi largement réduite.
  • Le remodelage du nez sans chirurgie est possible par injection de produits de comblement avec une durée d’efficacité de l’ordre d’un an à 18 mois : c'est ce que l'on appelle une rhinoplastie médicale. Des médecins esthétiques peuvent aussi effectuer cette intervention.

Il est préférable d'attendre la fin de la croissance avant une rhinoplastie, soit habituellement entre 15 et 16 ans. Il est aussi important de s'assurer de la maturité psychologique des jeunes patients.

 

Qu'est-ce qu'une rhinoplastie ultrasonique ?

La rhinoplastie ultrasonique est une nouvelle méthode de chirurgie esthétique du nez mise au point par le Docteur Olivier Gerbault.

Pour en savoir plus : tout savoir sur la rhinoplastie ultrasonique.

 

Qu'est-ce qu'une rhinoplastie structurelle ?

La rhinoplastie structurelle consiste à renforcer l’architecture du nez cartilagineux et osseux. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le nez n’est pas un "château de briques" mais un "château de cartes". Afin d’éviter que "le château de cartes ne s’écroule", il est indispensable de renforcer la structure du nez. La rhinoplastie structurelle permet de rééquilibrer et harmoniser le nez en contrôlant exactement le positionnement et le devenir des éléments constitutifs du nez.

Cela permet d’améliorer la qualité les résultats esthétiques, par exemple :

  • Obtenir un affinement réel de la pointe sur des peaux très épaisses, sans créer les déformations ou les aspects de nez opérés qui peuvent faire suite aux rhinoplasties traditionnelles.
  • Préserver le résultat esthétique dans le temps. Avec les techniques plus anciennes, il n’était pas rare d’avoir un joli nez les premiers mois avant qu’un bec de corbin ou qu’une légère déviation de la pointe n’apparaissent par la suite et de préserver la fonction respiratoire du nez 👃.
 

Qu'est-ce qu'une greffe cartilagineuse ?

Dans le cadre d'une rhinoplastie, un greffon cartilagineux consiste à prendre un morceau de cartilage à un endroit où son rôle n’est pas important et ne provoque pas de séquelle esthétique notable, pour le placer au niveau du nez.

Les greffons cartilagineux peuvent être prélevés :

  • sur la cloison nasale (dans le nez)
  • sur certains cartilages de l’oreille (la cicatrice est alors cachée derrière l’oreille ou dans un creux sur le pavillon de l’oreille)
  • sur certaines côtes (avec une cicatrice cachée dans le sillon sous les seins, ou située sur le thorax)

Les greffons peuvent être placés soit :

  • sous les structures existantes pour les maintenir en place, les renforcer ou éviter des déformations ultérieures (greffons en inlay)
  • au-dessus et donc sous la peau pour modifier une forme, pour augmenter un volume, ou pour camoufler un défaut (greffons en onlay)

Les greffons en onlay sont à éviter à chaque fois que cela est possible en cas de peau fine, car ceux-ci peuvent devenir tôt ou tard visibles sous la peau, même si certaines précautions permettent de minimiser ce risque. Au contraire, lorsque la peau est épaisse, seuls ces greffons permettent d’obtenir un maximum d’affinement et d’éviter les risques spécifiques aux peaux épaisses.

Lorsque des greffons cartilagineux sont nécessaires lors d'une opération, ils sont presque toujours pris au niveau de la cloison nasale, et cela sans conséquence négative esthétique ou fonctionnelle.

 

Qu'est-ce qu'une rhinoplastie ouverte ?

La rhinoplastie ouverte existe depuis les années 80. Elle consiste à visualiser les structures centrales du nez grâce à une petite cicatrice de quelques millimètres située entre les deux orifices narinaires, qui est rapidement et quasiment toujours imperceptible après seulement quelques semaines.

La rhinoplastie ouverte étendue est une avancée importante en rhinoplastie, et a été décrite par le Docteur Gerbault en 2014. Elle permet la visualisation de l’ensemble des structures du nez, et non plus seulement de la partie centrale, afin de pouvoir remodeler toutes ces structures sous contrôle visuel direct. Les rhinoplasties ouvertes étendues sont utilisées dans la très grande majorité des cas, et leurs suites sont semblables à celles des rhinoplasties ouvertes classiques.

 

Qu'est-ce qu'une rhinoplastie de préservation ?

La rhinoplastie de préservation (preservation rhinoplasty) est un terme créé par le Docteur Rollin Daniel de Los Angeles avec qui le Docteur Gerbault à appris la rhinoplastie il y a plus de 15 ans. En savoir plus sur la preservation rhinoplasty.

 

Rhinoplastie sur peau fine ou épaisse ?

On distingue classiquement les peaux fines, les peaux épaisses et les peaux mixtes, qui représentent les cas intermédiaires. Il est simple de les différencier en regardant et en palpant la peau du nez :

  • Si la peau est plutôt claire, que l’on voit les contours des cartilages en dessous, qu’au toucher, l’épaisseur des tissus sous la peau est mince et qu’elle est mobile au-dessus des structures cartilagineuses et osseuses, on parlera de peau fine.
  • Si la peau est plutôt séborrhéique, avec des pores dilatés voire des points noirs, que les reliefs des cartilages et des os ne sont pas du tout visibles, qu’au toucher, la peau semble adhérente aux structures cartilagineuses et osseuses situées en dessous, on parlera de peau épaisse.
 

Qu'est-ce qu'une peau mature ?

De manière globale, la peau des sujets jeunes est plutôt élastique et s’adapte bien aux changements de formes résultant de la rhinoplastie. Plus on vieillit, plus la peau a tendance à s’affiner et perdre son élasticité. Elle risque alors de moins bien s’adapter aux changements de forme notables. La peau peut se redraper plus difficilement sur certaines parties du nez, laissant un excès ou des plis difficiles à traiter. Ces phénomènes sont encore plus sensibles lorsque la peau a été beaucoup exposée au soleil, ou qu’il y a eu un tabagisme notable.

Avec l’âge, passé 40-45 ans, les os sont plus cassants, les cartilages plus durs. Les modifications de ces structures peuvent facilement aboutir à des irrégularités. Les instruments doux comme les instruments ultrasoniques permettent de réduire ce type de problème, sans toutefois les supprimer complètement. On utilise les mêmes principes qu’avec les peaux fines, mais en essayant en plus de ne pas trop réduire les structures ostéocartilagineuses pour ne pas créer d’excès de peau qui se traduira par des plis visibles.

Il faut noter que certaines peaux matures vieillissent en s’épaississant, du fait d’un développement important des glandes sébacées, aboutissant au plus à un aspect appelé rhinophyma. Le traitement de ce type de peaux s’apparente à ce que l’on fait pour les peaux épaisses.


 

Quelles sont les étapes d'une rhinoplastie ?

 

Choisir un chirurgien rhinoplastie

Choisir son chirurgien esthétique spécialisé dans la chirurgie du nez avec soin ; ce qui est le cas du Docteur Gerbault qui est spécialisé en rhinoplastie à Paris depuis près de 20 ans. Plusieurs avis venant de différents chirurgiens esthétiques peuvent être souhaitables dans le cadre d'une opération aussi précise et délicate qu'une rhinoplastie. Un deuxième avis d'un autre chirurgien peut parfois aussi rassurer sur la nécessité ou non d'avoir recours à l'intervention.

En France, les chirurgiens plasticiens et les ORL peuvent être en mesure de pratiquer une rhinoplastie. Pour plus d'informations à ce sujet, vous pouvez lire l'article ORL ou chirurgien esthétique pour une rhinoplastie ?

Le plus important est de s'assurer d'être en parfait accord avec son rhinoplasticien avant l'opération quant au projet chirurgical.

 

La consultation :

Le chirurgien esthétique réalise une analyse complète du nez (esthétique et fonctionnelle).

  • Le Docteur Gerbault, chirurgien esthétique à Paris, vous reçoit dans son cabinet pour discuter avec vous de votre projet.
  • Les problèmes ou gênes respiratoires sont recherchés, des examens complémentaires sont prescrits (déviation de cloison nasale, hypertrophie de cornets, dysfonction de valves nasale, etc.).
  • Votre chirurgien prend des photos numériques de chaque partie du nez et du visage (front, menton, etc.).
  • Des simulations informatiques sont effectuées de manière à aboutir à l'élaboration d'un projet commun entre le chirurgien et le patient.
  • Il sera déterminé s'il est nécessaire d’effectuer simultanément une génioplastie (avancement, recul ou augmentation du menton), ou encore une chirurgie du front.
  • Le chirurgien donnera ensuite son avis sur le type de rhinoplastie le plus adapté pour son patient.
 

L'intervention :

  • Durée de l'intervention chirurgicale : de 1h30 à 4h au bloc opératoire, selon la complexité.
  • Durée de l'hospitalisation : 1 journée et 1 nuit, mais une hospitalisation de jour est parfois possible. L’hospitalisation a lieu le matin de l’intervention à jeun.
  • Type d'anesthésie : générale, le plus souvent. En savoir plus sur l'anesthésie lors d'une rhinoplastie.
  • Avant l’intervention : certains médicaments ne devront pas être pris 10 jours avant l’intervention : aspirine, anti-inflammatoires, anti-coagulants, etc.
  • Fin de l'intervention : une attelle en résine est mise sur le nez et doit être gardée six jours. Il n'y a habituellement pas de mèches après une rhinoplastie effectuée par le Docteur Gerbault.
 

Les suites de l'intervention :

  • Il existe parfois des ecchymoses (bleus) et/ou un œdème (gonflement) du nez et des paupières, bien que la rhinoplastie ultrasonique les limite considérablement.
  • Le chirurgien retire l'attelle 6 jours après l’intervention. Le nez est gonflé et sa forme ne correspond donc pas au résultat définitif, même si l'on peut déjà avoir une bonne vision des changements. A lire à ce sujet : en combien de temps le nez dégonfle-t-il après une rhinoplastie ?
  • Une gêne respiratoire liée à l’œdème existe pendant le mois qui suit, des sprays nasaux permettent de réduire cette gêne.
  • Des saignements très modérés venant de l’intérieur du nez sont possibles les premières heures.
  • Une infection est exceptionnelle malgré la présence naturelle de microbes dans les fosses nasales. Elle peut nécessiter la prescription d’antibiotiques.
  • Il est préférable de prévoir 7 jours de repos après la rhinoplastie. Un arrêt de travail de 7 jours peut être prescrit.
  • Il est le plus souvent possible de se nettoyer le nez ainsi que de se moucher le nez après la rhinoplastie.
  • Les efforts violents sont à éviter dans le mois qui suit l’intervention.
  • Les massages du nez après une rhinoplastie ne sont pas conseillés. Il est en revanche possible d'utiliser des pansements compressifs (strapping du nez) afin de le faire dégonfler plus rapidement.
  • La forme définitive du nez ne peut être jugée qu’après 3 mois pour la partie haute du nez, 6 mois pour la partie moyenne et 12 mois pour la pointe et la base du nez.
  • Ainsi, l’aspect final ne peut se juger qu'au bout d'un an, voire plus en cas de peau épaisse.

Les résultats de l’intervention persistent "à vie" ; puisque l’on agit sur l’architecture ostéocartilagineuse du nez qui est remodelée pour obtenir la forme désirée.

Cependant, le vieillissement facial intervient également au niveau du nez, et avec le temps, la forme du nez peut se modifier un peu, comme c’est le cas chez les individus non opérés.


 

Quelles sont les cicatrices suite à une rhinoplastie ?

  • Les cicatrices d'une rhinoplastie sont à peine visibles, situées sur la columelle (espace entre les deux narines).
  • Parfois, elles ne se situent qu'à l'intérieur du nez.
  • Elles peuvent aussi se situer dans le creux situé autour de l'aile du nez dans le cas où les ailes du nez seraient épatées.
  • Lorsqu'une greffe est nécessaire (surtout en rhinoplastie secondaire), des cicatrices additionnelles peuvent également se situer derrière une oreille, dans le pli sous le sein, au niveau du thorax, dans le cuir chevelu...

schema-incision-rhinoplastie cicatrice columelle


 

Quel est le prix d'une rhinoplastie ?

Le prix d'une rhinoplastie varie en fonction de plusieurs facteurs que vous pouvez retrouver dans l'article : tout savoir sur le prix d’une rhinoplastie.

Vous pouvez retrouver les honoraires et tarifs pratiqués par les chirurgiens de la clinique esthétique "Policlinique Esthétique Marigny Vincennes" ici :


Fiche d'information SoFCPRE (Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique)
Ancienne fiche (2019)
Ancienne fiche (2015)
Ancienne fiche (2013)
Ancienne fiche (2011)
Ancienne fiche (2007)

Dernière modification :

Instagram Dr Gerbault