Nez trop réduit

Il s’agit de rhinoplasties souvent très complexes qui nécessitent une grande expertise. On réalise une rhinoplastie secondaire d’augmentation. Il est nécessaire de reconstruire toute la charpente nasale afin d’obtenir un résultat esthétique satisfaisant, tant sur le plan esthétique que fonctionnel. Cela est réalisé à l’aide de greffes cartilagineuses, qui vont parfois permettre de reconstruire toute l’architecture nasale lorsqu’elle a été détruite par la précédente rhinoplastie.

En cas de nez considérablement réduit, il faudra parfois réaliser des compromis en raison des limites de l’enveloppe cutanée. Cela est bien entendu discuté en consultation et étayé à l’aide de simulations informatiques.

Rhinoplastie secondaire sur nez asymétrique trop raccourci

Rhinoplastie secondaire sur nez asymétrique trop raccourci, par Dr Gerbault :

  • Il y a des patients spéciaux pour qui l’on veut se battre au bloc opératoire afin d’améliorer leur nez et leur respiration.
  • Cette patiente adorable avait eu 4 rhinoplasties auparavant et souffrait de l’apparence trop raccourcie et asymétrique de son nez, mais aussi de problèmes respiratoires liés à des cartilages trop coupés précédemment et des os mal cassés.
  • Il en résultait également un aspect de V inversé entre le haut et le bas du nez, des bosses et des creux, une rétraction asymétrique de ses ailes du nez, une pointe asymétrique.
  • Cela a été le cas après plusieurs heures d’opération nécessitant l’utilisation de greffon costal pour abaisser et renforcer le nez, reconstruire les défauts cartilagineux et l’utilisation du piezo pour remodeler des os casés à plusieurs reprises.
  • Le résultat à 18 mois montre un nez plus long, plus symétrique, avec moins de défauts.

Il persiste un aspect un peu fort, quelques irrégularités et asymétries que tout le monde accepte parce que c’est mieux. La perfection n’existe quasiment jamais en rhinoplastie et encore moins en rhinoplastie secondaire : il ne faut surtout pas se faire opérer si l’on ne peut pas accepter cela. Le Dr Gerbault a depuis beaucoup diminué le nombre de rhinoplasties secondaires, en ne les réservant qu’à des patientes qui acceptaient d’emblée un résultat imparfait, mais quand même amélioré, tant esthétiquement que fonctionnellement.

Rhinoplastie secondaire sur nez asymétrique trop raccourci vue de profil avantRhinoplastie secondaire sur nez asymétrique trop raccourci vue de profil apres
Rhinoplastie secondaire sur nez asymétrique trop raccourci vue de face avantRhinoplastie secondaire sur nez asymétrique trop raccourci vue de face apres
Rhinoplastie secondaire sur nez asymétrique trop raccourci vue de quart avantRhinoplastie secondaire sur nez asymétrique trop raccourci vue de quart apres
Rhinoplastie secondaire sur nez asymétrique trop raccourci vue de face avantRhinoplastie secondaire sur nez asymétrique trop raccourci vue de face apres

Nez trop raccourci, pointe trop remontée, rétraction des ailes du nez

Rhinoplastie secondaire sur nez trop raccourci, pointe trop remontée, et rétraction des ailes du nez, par Dr Gerbault :

  • Cette patiente s'est retrouvée avec son nez fortement abimé lors d’une première rhinoplastie réalisée 11 mois auparavant par un autre chirurgien.
  • Son nez a été beaucoup trop raccourci ; la pointe du nez a été très remontée ; et les ailes du nez trop rétractées, laissant voir l’intérieur de nez de façon importante.
  • Une reconstruction de l’ensemble du nez a été réalisée avec un abaissement et un allongement du nez, tout en gardant un aspect de nez féminin naturel.
  • Le résultat à seulement 6 jours montre en plus d’un nez naturel l’absence de stigmate d’opération après 3h30 de travail au bloc opératoire. D'ici quelques mois, la cicatrice sous le nez ne sera plus visible.
Nez trop raccourci, pointe trop remontée, rétraction des ailes du nez vue de profil avantNez trop raccourci, pointe trop remontée, rétraction des ailes du nez vue de profil apres
Nez trop raccourci, pointe trop remontée, rétraction des ailes du nez vue de quart avantNez trop raccourci, pointe trop remontée, rétraction des ailes du nez vue de quart apres
Nez trop raccourci, pointe trop remontée, rétraction des ailes du nez vue de face avantNez trop raccourci, pointe trop remontée, rétraction des ailes du nez vue de face apres

Rhinoplastie ethnique secondaire sur nez africain

Rhinoplastie ethnique secondaire sur nez africain, par Dr Makhoul :

  • Importante rétraction des rebords narinaires corrigée, ce qui participe également à l’affinement de la pointe qui n’est plus isolée par des zones d’ombre.
  • Le nez retrouve ainsi un aspect très naturel.
  • Un prélèvement de cartilage costal a été nécessaire.
Rhinoplastie ethnique secondaire vue de face avantRhinoplastie ethnique secondaire vue de face apres
Rhinoplastie ethnique secondaire vue de dos avantRhinoplastie ethnique secondaire vue de dos apres
Rhinoplastie ethnique secondaire vue de profil avantRhinoplastie ethnique secondaire vue de profil apres
Rhinoplastie ethnique secondaire vue de face avantRhinoplastie ethnique secondaire vue de face apres

Rhinoplastie Secondaire, nez trop creusé

Rhinoplastie secondaire, nez trop creusé, par Dr Gerbault :

  • Nez trop creusé au niveau de la racine et du dos de nez après plusieurs rhinoplasties.
  • Pointe un peu tombante avec columelle pendante.
  • Rhinoplastie secondaire d’augmentation et harmonisation.
  • Utilisation d’un DC-F, de spreader grafts.
  • Remodelage de la pointe par sutures cartilagineuses.
  • Résultat à 1 an.
Rhinoplastie Secondaire, Nez trop creusé vue de face avantRhinoplastie Secondaire, Nez trop creusé vue de face apres
Rhinoplastie Secondaire, Nez trop creusé vue de profil avantRhinoplastie Secondaire, Nez trop creusé vue de profil apres
Rhinoplastie Secondaire, Nez trop creusé vue de quart avantRhinoplastie Secondaire, Nez trop creusé vue de quart apres
Rhinoplastie Secondaire, Nez trop creusé vue de face avantRhinoplastie Secondaire, Nez trop creusé vue de face apres

Rhinoplastie tertiaire, troisième rhinoplastie

Rhinoplastie tertiaire, troisième rhinoplastie, par Dr Makhoul :

  • Reconstruire le dorsum qui était détruit et très irrégulier.
  • Projeter la pointe qui s’était complètement affaissée.
  • Corriger la rétraction importante de l’aile narinaire droite.
  • Résultat à 6 mois, il persiste encore un peu d’œdème au niveau du dorsum sur la vue de profil qui va disparaître.
Rhinoplastie tertiaire vue de face avantRhinoplastie tertiaire vue de face apres
Rhinoplastie tertiaire vue de profil avantRhinoplastie tertiaire vue de profil apres
Rhinoplastie tertiaire vue de quart avantRhinoplastie tertiaire vue de quart apres
Rhinoplastie tertiaire vue de face avantRhinoplastie tertiaire vue de face apres

Instagram Dr Gerbault