Rhinoplastie secondaire - photos de rhinoplasties ratées

Ce chapitre est dédié aux rhinoplasties secondaires, c’est-à-dire aux rhinoplasties réalisées pour corriger les défauts esthétiques et/ou fonctionnels d’une précédente rhinoplastie (ou d’une septoplastie, c’est-à-dire d’une chirurgie de la cloison) effectuée ailleurs.

Les défauts peuvent être nombreux : défauts au niveau des os du nez (trop larges, trop pincés, asymétriques), défauts au niveau du profil (bosse persistante ou au contraire profil trop creusé), des défauts au niveau de la pointe (trop remontée ou au contraire encore tombante, asymétrique, encore trop ronde), des défauts au niveau des ailes narinaires, etc. Ces défauts sont corrigés par une rhinoplastie ultrasonique et structurelle.

Les rhinoplasties secondaires sont toujours plus complexes, car il s’agit de reconstruire le plus souvent des structures endommagées : le chirurgien doit souvent prélever du cartilage au niveau de l’oreille ou d’une côte pour reconstruire le nez.

Nez trop réduit - Avant / Après

Il s’agit de rhinoplasties souvent très complexes qui nécessitent une grande expertise. On réalise une rhinoplastie secondaire d’augmentation. Il est nécessaire de reconstruire toute la charpente nasale afin d’obtenir un résultat esthétique satisfaisant, tant sur le plan esthétique que fonctionnel. Cela est réalisé à l’aide de greffes cartilagineuses, qui vont parfois permettre de reconstruire toute l’architecture nasale lorsqu’elle a été détruite par la précédente rhinoplastie.

Bec de corbin - Avant / Après

Un bec de corbin désigne une voussure inesthétique juste au-dessus de la pointe, c’est-à-dire un léger bombement alors que cette région devrait au contraire être légèrement creuse. Le traitement consiste alors à projeter et à soutenir la pointe à l’aide des techniques de rhinoplastie secondaire structurelle.

Rhinoplastie secondaire, reprise d'un Bec de Corbin vue de quart avant-apres
Rhinoplastie secondaire, reprise d’un bec de corbin

Défauts osseux - Avant / Après

La rhinoplastie ultrasonique permet un traitement sur mesure des défauts osseux qui peuvent exister après une première rhinoplastie : os trop larges, os asymétriques, os encore bombés ou à l’inverse os enfoncés.

Défaut de pointe - Avant / Après

Les défauts de pointe peuvent être très nombreux après une première rhinoplastie : pointe trop remontée, pointe toujours tombante, pointe toujours ronde, pointe déviée, etc.

Défauts ailes de nez - Avant / Après

Le principal défaut des ailes du nez est une rétraction des ailes consécutive à une première rhinoplastie. Elle est liée à une résection excessive des cartilages de la pointe et/ou à la non correction de cartilages de la pointe mal orientés.