Quelle-est la différence entre la chirurgie esthétique et la médecine esthétique ?

Quelle-est la différence entre la chirurgie esthétique et la médecine esthétique ?

On ne devrait pas opposer la médecine et la chirurgie esthétique. Il existe une réelle continuité entre l’approche médicale et chirurgicale dans le domaine de l’esthétique : la médecine esthétique concerne tout ce qui ne se fait pas chirurgicalement au bloc opératoire : injections, lasers, peelings, radiofréquence, ultrasons...

Ce qui est essentiel, c’est d’avoir un diagnostic précis établi après une analyse complète par un praticien qui maîtrise toutes les techniques médicales et chirurgicales. Ce praticien pourra ainsi vous préciser en toute objectivité tous les traitements médicaux et chirurgicaux qui peuvent s’appliquer à votre cas, avec leurs avantages et inconvénients respectifs, leurs risques et leur chronologie souhaitable.

A l’inverse, un médecin qui n’utilise que des techniques médicales ou un chirurgien uniquement formé aux techniques chirurgicales, auront parfois la tendance à ne proposer que les techniques qu’ils ont en leur possession ou qu’ils connaissent, ne permettant pas toujours de faire bénéficier au patient de ce qui est le plus adapté à leur cas.

Pourquoi avoir recours à la chirurgie esthétique ?

La chirurgie esthétique a elle aussi considérablement évolué en vingt ans, passant de techniques plus rudimentaires qui aboutissaient à un aspect « artificiel » ou opéré, à des techniques beaucoup plus sophistiquées, mais aussi plus douces, moins agressives.

Le but recherché est d’obtenir des résultats réellement naturels et en harmonie avec la morphologie et les souhaits des patients, mais aussi des résultats durables.La chirurgie esthétique reste une solution privilégiée pour :

  • La correction des disgrâces morphologiques du nez, des oreilles, du menton.
  • Le traitement des conséquences du vieillissement facial, notamment lorsque celui-ci est prononcé, mais aussi la correction de ses effets sur le bas du visage, notamment le cou qui n’est pas améliorable significativement par la médecine esthétique.
  • L’embellissement de la poitrine.
  • La réparation des effets des grossesses, des variations de poids ou du temps sur le corps.
  • L’harmonisation de la silhouette, notamment lorsque celle-ci est notablement altérée.

En tout état de cause, il appartient au patient de construire un projet réaliste avec un chirurgien qualifié qui l’aidera à appréhender les éléments les plus sensibles d’une intervention : les bénéfices attendus, les suites et les risques.

Pourquoi avoir recours à la médecine esthétique ?

Les techniques de médecine esthétique ont énormément évolué en vingt ans. Rien ou presque n’existait à l’époque, et l’embellissement du visage ne se faisait que par des soins de cosmétologie ou par de la chirurgie.

Le succès phénoménal de la médecine esthétique vient du fait qu’elle apporte une solution intermédiaire entre la cosmétologie et la chirurgie, mais aussi que le marché de la médecine esthétique est poussé par de grands laboratoires internationaux qui injectent des sommes considérables pour que les médecins achètent et utilisent leurs produits (injectables, lasers, machines amincissantes…).

Les patients doivent être conscients que les procédés de médecine esthétique ont certes des avantages et ne nécessitent pas de passer au bloc opératoire, mais ont aussi des limites (tant sur le résultat lui-même que la durée dans le temps) et des risques.

Ils sont un complément essentiel de la chirurgie : seule une approche globale permet d’obtenir un résultat effectif et naturel.


Dernière modification : 

5/5 - (105 votes)
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

01 53 66 30 30
Prendre RDV
Nous contacter

Instagram Dr Gerbault