Coronavirus : peut-on porter un masque après une rhinoplastie ? 👃

Porter un masque contre le coronavirus après une rhinoplastie

Le port du masque pour se protéger du Covid-19 est il possible après une rhinoplastie ?


Pas de risques postopératoires à cause du masque

Porter un masque pour prévenir la transmission du Coronavirus est un geste barrière qui va durablement persister. Cela représente t’il un inconvénient pour une rhinoplastie ?

Le masque n’a théoriquement aucun risque de déplacer des structures osseuses ou cartilagineuses opérées durant la rhinoplastie, et encore moins lorsqu’il s’agit d’une rhinoplastie ultrasonique (car les os ne sont pas cassés mais sculptés). Le masque ne pose également aucun problème par rapport aux fils de suture.


Le port du masque peut être gênant

Le masque peut être gênant lorsque des mèches sont utilisées, car les secrétions nasales peuvent alors être plus abondantes et se retrouver rapidement à souiller le masque. Le Docteur Gerbault n’utilise quasiment jamais de mèches après une rhinoplastie.

L’inconvénient majeur du masque après une rhinoplastie, c’est d’augmenter la chaleur et l’humidité autour du nez, pouvant ainsi majorer l’œdème post-opératoire, dans le cas où le masque est porté durablement tout au long de la journée.

Le masque peut également irriter le nez, qu’il y ait eu une rhinoplastie ou pas, mais cela n’a pas de conséquences sur les suites ou le résultat de l’opération.


Le masque chirurgical : se refaire faire le nez en toute discrétion

A contrario, l’avantage du masque est de pouvoir cacher le fait que l’on a eu une rhinoplastie : les éventuels bleus (beaucoup moins marqués après rhinoplastie ultrasonique) et/ou l’œdème postopératoire ne sont pas visibles, car cachés par le masque. De nombreux patients ont recours à une rhinoplastie ces derniers mois pour profiter de cette opportunité, et ainsi se refaire faire le nez très discrètement.

Cela s’applique aussi à la chirurgie esthétique du visage, notamment les liftings du visage, qui peuvent désormais se faire sans la phase d’eviction sociale habituelle d’une à deux semaines.


Retrouvez toutes les réponses à vos questions sur la chirurgie esthétique.

Date de publication :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.