Produits de comblement

produit de comblement

Qu’est-ce que les produits de comblement ?


De nombreux produits injectables existent actuellement pour diminuer la présence de rides sur le visage.

  • Les plus utilisés sont à base d’acide hyaluronique,  qui est un constituant naturel du derme.
  • Ce sont les seuls qu’utilise le Dr Gerbault, car il existe un recul de plus de 15 ans sur ces produits,
  • et ils ont prouvé leur excellente tolérance avec le temps et leur faible taux de complications.
  • Ils sont naturellement dégradés par l’organisme.
  • Selon le type et la concentration du produit, son utilisation s’adresse à des rides superficielles ou profondes, ou à remplir des zones qui se sont creusées avec le temps.
  • L’inconvénient de ces produits est leur effet transitoire, nécessitant des injections répétées.
  • Les injections peuvent être pratiquées tous les 6 à 18 mois afin d’obtenir une certaine stabilité du résultat.

 

Pourquoi avoir recours à des produits de comblement ?


Le vieillissement facial se traduit par :

  • l’apparition de rides ou de sillons du fait de l’action de facteurs extérieurs sur la peau (comme le soleil, le tabac, la pollution…),
  • de la ptôse ou affaissement des tissus (peau, graisse)
  • et l’atrophie graisseuse progressive,
  • et enfin du fait de l’action répétée de muscles de la mimique faciale.

Ces facteurs sont à l’origine de rides profondes :

  • sillon nasogénien (ou pli d’amertume),
  • sillon labiojugal (ou pli du coin de la bouche),
  • mais aussi de rides généralement moins profondes (rides du lion, rides frontales, rides de la patte d’oie..)
  • et des ridules (notamment autour des yeux et de la bouche).

 

Quelles sont les étapes pour une injection de produits de comblement  ?


1/ La consultation

  • Lors de la consultation, les différentes rides et ridules gênantes sont délimitées.
  • Le type de traitement le plus adapté est alors discuté zone par zone (laser fractionné ou peeling, injections de comblement, lifting, blépharoplastie…)
  • Des photos numériques sont prises, afin de bien suivre l’évolution des effets des produits injectables dans le temps.

2/ L’injection

  • Le jour de l’injection, vous n’avez pas besoin d’être à jeun. La séance d’injection dure en moyenne 10 à 30 minutes.
  • Pour les femmes, il convient de prévoir de venir sans maquillage ou de l’enlever avant les injections.
  • Ne pas prendre de l’aspirine et des anti-inflammatoires pendant les 10 jours qui précèdent les injections afin de minimiser les risques de saignement des régions traitées.
  • Le traitement consiste en une série d’injections au niveau du visage. L’aiguille est fine, et les injections sont habituellement peu douloureuses.
  • La quantité de produit nécessaire (nombre de seringues) est variable en fonction de très nombreux paramètres. Il sera évalué le plus précisément possible au préalable.
  • Les disgrâces traitées sont très nettement atténuées par les injections, mais ne disparaissent pas toujours complètement.
  • En effet, certaines localisations sont particulièrement difficiles à traiter et il existe des rides profondes et anciennes qui ne pourront jamais être complètement effacées.

3/ Les suites de l’injection

  • Habituellement, les suites de ces injections sont simples. Les patient(e)s peuvent reprendre leurs activités normalement après les injections.
  • L’apparition d’un léger œdème et d’une rougeur cutanée, ainsi que des bleus (ecchymoses) peuvent apparaitre et disparaissent au bout d’un à trois jours.
  • Sur les lèvres toutefois, l’œdème, souvent plus marqué peut parfois durer une bonne semaine.
  • Dans les premiers jours, il peut exister quelques irrégularités temporaires dues à la répartition inhomogène de l’œdème, ou un aspect d’hypercorrection (en relief) qui va progressivement disparaître.
  • L’injection de ces dispositifs dans la peau constitue l’introduction d’un corps étranger susceptible de provoquer chez certaines personnes, une réaction cutanée le plus souvent temporaire.
  • Les principaux risques associés à leur utilisation sont mentionnés dans les notices d’utilisation du produit (hématome, érythème…).
  • Selon les données disponibles, la fréquence des effets indésirables notables se situe entre 0,1 et 1% des patients.
  • Les résultats sont visibles dans les quelques jours qui suivent l’injection.
  • En effet, c’est le temps nécessaire pour que le produit se soit bien intégré, que l’œdème ait disparu et que les tissus aient retrouvé toute leur souplesse.
  • Le résultat immédiat après traitement n’est donc pas le reflet du résultat final.
  • Une séance d’ajustements éventuels (complément d’injections) est systématiquement prévue lors de la consultation de contrôle à 1-2 semaines.